Comment faire son sac pour voyager en Amazonie ?

En forêt, en dehors des phases de navigation, vos jambes sont votre seul moyen de déplacement.
Votre principal ennemi sera donc le poids de votre sac ! Il vous faudra bien préparer votre sac.

Pas de valise en Amazonie, il vous faudra un sac à dos robuste. La liberté ne dépend pas de roulettes…

Souvent, vous devrez porter votre sac pendant l’expédition, ne vous chargez pas trop en vêtements de rechange. Ayez tout en double mais seulement en double. Pour imager ce propos, il est au dit au Brésil “Quando tu tem dois, tu tem um. Se tu tem um, tu nao tem nenhum. (Quand tu en as deux, tu en as un. Si tu n’en as qu’un, tu n’as rien).”

Le sac à dos doit être solide et spacieux (60 litres environ), si possible étanche, et doit posséder des poches latérales pour une meilleure répartition de votre matériel.
Vous glisserez dans votre sac à dos un grand sac poubelle en plastique épais de 100 litres par exemple, cette enveloppe étanche protégera vos effets.

A l’intérieur du sac

Dans le sac :
– Votre hamac et sa moustiquaire (que nous fournirons)
– Plusieurs sachets plastiques de différentes tailles dans lesquels seront placés vos vêtements et autres effets sensibles. Nous vous conseillons des vêtements longs afin de protéger l’ensemble de votre corps (pantalon, manche longue et chaussette haute)
– Un jogging ou similaire pour bivouac, car les nuits sont humides donc fraiches en forêt.
– Des affaires de toilette avec du savon de Marseille pour sa qualité bactéricide. Il s’avère également utile pour la toilette, les vêtements et la vaisselle.
– Votre serviette de bain qui pourra être en Pertex, un tissu léger ayant l’avantage de sécher rapidement.
– Un vêtement de pluie type poncho
– Une gourde avec filtre à eau.
– Une paire de jumelle si vous le souhaitez
– Un chapeau ou une casquette, des lunettes de soleil




Prévoir une sacoche étanche

Un petit sac étanche dans lequel vous mettrez le petit matériel tel :
Une lampe de poche étanche avec pile de rechange, une lampe frontale, un couteau pliant, deux briquets.

Il serait bon d’avoir votre propre pharmacie qui comprendra :
– De la crème solaire
– Du Talc pour les pieds,
– Un spray répulsif
– Une pommade pour les irritations
– Une pince à épiler/aiguilles,
– Un antihistaminique,
– Un antipaludéen prescrit si votre médecin en juge la nécessité, celui-ci en quantité suffisante pour couvrir tout le séjour.




Quels vêtements porter en forêt amazonienne ?

Privilégiez les vêtements et sous-vêtements en coton. Les chaussettes seront en laine, hautes sur le mollet afin d’éviter tout frottement du bord de la chaussure sur la peau. Prévoyez une paire pour le soir au bivouac. Évitez les vêtements en matière synthétique qui vous donneront des irritations lors de notre avancée. Privilégiez des couleurs discrètes afin de se fondre dans la jungle.

Portez une veste large ou une chemise que vous laisserez ouverte pour permettre une meilleure circulation de l’air. Les manches seront rabattues sur les poignets afin d’éviter toute écorchure ou piqures d’insectes. Vous pouvez aussi utiliser des t- shirt à manches longues.
Le pantalon ample et fermé au niveau des chevilles s’avèrera être une excellente protection contre les morsures d’insectes ou les herbes coupantes.

Ne portez en aucun cas des vêtements qui pourraient empêcher la thermorégulation de votre corps.



Quelles chaussures pour l’Amazonie ?

Privilégiez les chaussures de marche robustes, légères, respirantes et si possible, étanches ou encore en toile de type Pataugas qui permettent une très bonne aération des pieds et sèchent très vite.

Soyez vigilant à bien avoir essayé vos chaussures avant le départ afin de ne pas avoir la mauvaise surprise de voyager avec une paire trop petite, chose qui pourrait passer inaperçue lors d’un essai en magasin.

Pour les arrêts au bivouac, prévoyez des sandales ouvertes qui permettront aux pieds de s’aérer et respirer.